Généralités sur les Covens

Auteur  
# mardi 27 octobre 2015 à 18:34 Meikia
1. La pratique en groupe
Selon la tradition, un coven est une assemblée secrète de sorciers et sorcières Wiccans, unis par les liens de leurs pratiques rituels et ne dépassant jamais le nombre de 9 participants.

Les covens, lors de leur création, se donnent un nom. Leurs membres possèdent un nom de sorcier ou de sorcière qui sera utilisé pour les désigner lors des réunions. Il peut parfois s'agir d'un nom issu des légendes ou de la mythologie ou d'un nom totémique (comme Corbeau, Chêne, etc). A la tête de chaque coven se trouve un grand prêtre et une grande prêtresse, symbolisant le Dieu et la Déesse. Ils doivent tous deux posséder le troisième degré d'initiation. Les covens se retrouvent, selon les saisons, selon les fêtes Wiccanes, selon leurs moyens financiers, selon leur localisation, selon les désirs de leurs membres, soit dans un temple réservé à cet effet, soit dans une demeure particulière, soit en pleine nature, soit dans un simple jardin, soit dans un lieu symbolique.

En fait, aucune règle n'existe. Si le travail en pleine nature, et dans un lieu symbolique, semble avoir la préférence des covens pratiquant les rites "en tunique", ceux pratiquant "la nudité rituel" sont dans une certaine mesure obligés de réaliser leurs rituels dans des lieux plus discrets, et donc clos, pour échapper au voyeurisme.

Les covens se rassemblent à l'intérieur d'un cercle sacré considéré comme l'ombre circulaire de la Lune sur la Terre et qui représente l'infini, puisqu'il n'a ni commencement ni fin. Sa taille traditionnelle est d'un diamètre de neuf pieds (approximativement trois mètres), mais, en réalité, elle varie selon l'importance du coven puisque tous ces membres doivent pouvoir s'y tenir et s'y mouvoir sans gêne. La frontière entre le monde profane et le sacré et matérialisée sur le sol par un tracé quelconque qui peut être un légère tranchée, un liseré de peinture ou de craie, des feuillages, des branches, des pierres, etc.

Dans ce cercle, on va indiquer les points cardinaux et aussi y placé un autel de forme rectangulaire qui va porter les outils nécessaires au travail du groupe."

2. La pratique privée
En dehors des réunions au sein du coven, chaque wiccan est libre d'organiser sa pratique selon ses aspirations et sa disponibilité. Généralement, les wiccans possèdent chez eux un autel (traditionnellement disposé au Nord) où ils méditent, prient les dieux, leur font des offrandes… Mais là encore, il n'y a pas de règle ; certains n'ont pas d'autel, préférant rentrer en contact avec les dieux dans leur jardin, devant une statuette ou bien même devant une simple bougie. Le domicile wiccan se trouve être aussi le lieu de la majorité des pratiques de sorcellerie. Lors de telles pratiques, lorsqu'elles n'engagent pas trop de pouvoirs, le cercle est rarement dressé, le foyer wiccan étant régulièrement purifié et consacré.

source : radio arcadie
Répondre à ce message
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site